Parcs Naturels

Parcs Naturels

Nos hôtels sont implantés
sur des territoires
naturels d'exception

Les territoires naturels d’exceptions

Le Groupement « Hôtels au Naturel » regroupe des établissements hôteliers implantés dans un environnement d’exception qui contribuent, à travers leur activité, au développement d’un tourisme durable en harmonie avec leur implantation.

Établi sur un site privilégié et particulièrement adapté au tourisme durable, un « Hôtels au Naturel » assure à la clientèle un hébergement lui permettant d’accéder aux patrimoines de son environnement dans des conditions d’accueil, de calme et de confort garanties.

L’établissement se distingue également par ses pratiques éco-responsables simples, visant à réduire les impacts de son activité sur l’environnement (économies d’énergies, recours à des énergies renouvelables, éco-construction, réduction et valorisation des déchets, etc.).

 

Enfin, véritable ambassadeur de son environnement, l’hôtelier s’engage à guider son client dans l’organisation de son séjour, en l’informant sur les sites touristiques, les produits et les savoir-faire à découvrir sur ce territoire.

Le Groupement définit pleinement les objectifs et les valeurs véhiculées par ses membres à savoir : promouvoir un tourisme durable, permettant aux visiteurs de mieux connaître et de mieux comprendre les richesses patrimoniales et naturelles, tout en les préservant et en les valorisant.

Définition du Territoire Naturel d'Exception

De par l’historique de la marque Hôtels au Naturel, les territoires d’exception seront :
– Des Parcs naturels régionaux et leurs zones limitrophes.
– Des Parcs naturels nationaux et leurs zones limitrophes.
– Tout territoire  riche en patrimoine naturel, bâti et culturel, répondant entre autre à plusieurs de ces critères :

→ Nature ‘sauvage’, riche en faune et flore
→ Biodiversité respectée, protégée et valorisée
→ Qualité de l’environnement architectural 
→ Paysages maintenus par une agriculture respectueuse
→ Quartier urbain préservé dans son contexte patrimonial (secteur sauvegardé)
→ L’activité économique s’intègre au milieu naturel ou urbain et le respecte
→ Un minimum de pollution du type lumineuse, sonore, visuelle, olfactive
→ A l’écart de grands axes, d’infrastructures industrielles, polluantes, de zone d’activité économique non maîtrisée (zone commerciale, industrielle …de périphérie de ville)
→ Volonté des instances locales  (commune, communauté de communes, pays, conseil départemental…) de préserver et valoriser les patrimoines de l’environnement d’implantation
→ Volonté d’accueillir un tourisme raisonnable, respectueux, plutôt qu’un tourisme de masse
→ Présence d’une offre touristique : ( voir charte )

Lire la suite
hotel au naturel accueil

PARCS-NATURELS-REGIONAUX.FR​

Les Parcs naturels régionaux sont créés pour protéger et mettre en valeur de grands espaces ruraux habités.
Il s’organise autour d’un projet concerté de développement durable,
fondé sur la protection et la valorisation de son patrimoine naturel et culturel..

Parc naturel régional des

Alpilles

Les Alpilles forment le dernier relief avant le grand delta du Rhône. Isolé entre les plaines du Rhône et de la Durance, les grands territoires du Comtat Venaissin et de la Crau, le relief des Alpilles apparaît comme une île. Cette domination du massif sur les plaines sans transition lente en fait son originalité. Au sommet du triangle d’or de la biodiversité Camargue – Crau -Alpilles, le territoire du Parc offre une complémentarité d’habitats naturels rarement observée, où les milieux humides (canaux, mares temporaires…) se mêlent intimement aux espaces secs de la colline.

Cette richesse écologique est le fruit de conditions naturelles exceptionnelles, façonnées et diversifiées par plus de 4 000 ans de civilisation.

Parc naturel régional des

Ballons des Vosges

Le Parc naturel régional des Ballons des Vosges

Avec en son cœur les Hautes-Vosges, le Parc des Ballons des Vosges plonge vers les vallées lorraines, alsaciennes et franc-comtoises. Le plateau des Mille étangs en Haute-Saône en est la seconde grande richesse naturelle.

Le Parc recèle des milieux naturels rares, tels que les hautes-chaumes, les tourbières, les hêtraies-sapinières, les forêts collinéennes de chênes et de hêtres, les pelouses calcaires, les cours d’eau, les lacs et les étangs. Ces milieux très diversifiés abritent une faune et une flore emblématiques : chouette de tengmalm, faucon pèlerin, œillet superbe ou encore l’arnica….

Ce territoire de moyenne montagne, marqué par une présence humaine ancienne, est le support de nombreuses activités : agriculture, tourisme, artisanat, industrie…..

Parc naturel régional des

Camargue

Le Parc naturel régional de Camargue est une vaste plaine deltaïque du sud de la France d’une superficie de 100 000 hectares, sur trois communes (Arles, Les Saintes-Maries-de-la-Mer et Port-Saint-Louis du Rhône) et compte 10 000 habitants.

Un Parc naturel régional est aussi un organisme investi de missions d’intérêt général : protection et gestion du patrimoine naturel et culturel, aménagement du territoire, développement économique et social, accueil, éducation, information, expérimentation.

Sa mission est de gérer son patrimoine en conciliant environnement et développement local.

En matière de tourisme, le Parc œuvre au développement d’un tourisme responsable, respectueux des valeurs du développement durable. Il vous donnera une clé de lecture de ce territoire remarquable mais fragile et de ses spécificités naturelles et culturelles.

Parc naturel régional des

Causses du Quercy

Un paysage de causses et de vallées marqué par l’Homme et la pierre

Paradis des randonneurs, des spéléologues et de nombreux autres sports de pleine nature, le Parc naturel régional des Causses du Quercy recèle des paysages façonnés par un lien millénaire et permanent entre la pierre et l’eau.

Aux plateaux calcaires peu élevés, sur lesquels s’étendent des pelouses sèches (milieu emblématique des Causses du Quercy), succèdent des collines boisées, des vallées sans rivière, des falaises, des canyons… tandis que, presque invisible en surface, l’eau circule en profondeur, dans un immense réseau de galeries souterraines.

Au fil des siècles, l’homme a vécu avec la pierre. Partout s’alignent les murets en pierre sèche, ainsi que les surprenantes caselles. De cette confrontation quotidienne avec la pierre est née une tradition architecturale qui a donné de la noblesse au moindre bourg, à la plus petite maison, à la grange la plus isolée. Châteaux, commanderies templières, granges cisterciennes et hospitalières sont les témoins d’une très longue histoire.

Parc naturel régional des

Grandes Causses

Adossé au versant sud du Massif central, en Aveyron, le Parc naturel régional des Grands Causses englobe une mosaïque de terres sauvages, habitées ou cultivées.

Sur les causses, d’immenses plateaux calcaires entrecoupés de gorges et de rivières. Dans les rougiers, des collines aux couleurs chatoyantes. Sur les monts de Lacaune ou du Lévézou, des forêts parcourues de vallées encaissées. Et sur les avant-causses, des vallées dégagées et des plateaux en pente douce… Autant de paysages variés à découvrir en chemin ! 

Les Causses et les Cévennes ont été inscrits sur la liste du Patrimoine mondial en juin 2011.

Parc naturel régional des

Luberon

Au carrefour des influences climatiques des Alpes et de la Méditerranée, la montagne du Luberon (1.125 m. au Mourre Nègre), qui s’étire de Cavaillon (Vaucluse) à Lurs (Alpes de Haute-Provence), abrite une faune et une flore d’une exceptionnelle diversité, ainsi qu’un patrimoine architectural et paysager de grande valeur.

Le Luberon c’est, sur 172.000 hectares, un patrimoine naturel, culturel et paysager exceptionnel, mais aussi un territoire vivant peuplé de 168.000 habitants.

Les principales missions du parc naturel régional, qui a fêté ses 30 ans en 2007, consistent à protéger et mettre en valeur ce patrimoine tout en veillant à préserver le cadre de vie et les conditions d’un développement économique et social harmonieux, et aussi accueillir et sensibiliser population et visiteurs à la protection de l’environnement.

Parc naturel régional des

Verdon

Le Parc naturel régional du Verdon a été créé en 1997.

Il réunit 46 communes, 2 départements et la Région autour d’un projet de territoire qui a 5 objectifs : la protection et la gestion du patrimoine naturel et culturel ; l’aménagement du territoire ; le développement économique et social ; l’accueil, l’éducation et l’information ; l’expérimentation.

Livre ouvert sur la géologie, la faune, la flore et l’histoire de l’homme, le territoire du Parc naturel régional du Verdon offre une grande variété de paysages et de milieux : forêts, espaces ouverts par les activités agricoles et pastorales, lacs, double influence (Méditerranée et Alpes), variation d’altitudes qui va de 250 à 2000 m, zones de falaises.

Parc naturel régional des

Vosges du Nord

Le Parc naturel favorise un tourisme durable

Depuis plus de trente ans, le Parc naturel régional des Vosges du Nord initie, soutient, accompagne des actions de préservation des Patrimoines, des actions pour renforcer la qualité du cadre de vie des habitants, et donc des paysages, des facilités et services pour les hôtes.

La qualité des hôtels au naturel révèle la grande tradition d’accueil, doublée ici de démarches déclinant le développement durable, responsable, dans ces établissements.

Dans le massif forestier, par exemple, à la demande des habitants, le Parc naturel propose une « gestion écologique des friches » de fonds de vallée, pour maintenir ces espaces ouverts précieux, autrefois entretenus par des « ouvriers-paysans ».