Une faune et une flore variées et surprenantes

Issues d’un déboisement très ancien et lentement façonnées par le pâturage ovin, les pelouses sèches calcaires sont sans conteste le milieu naturel emblématique des Causses du Quercy.

D’une grande diversité floristique, on y trouve des orchidées (Orchis brûlé, Ophrys bécasse, Ophrys jaune…), ainsi que des espèces méditerranéennes, comme le Stipe penné, le Narcisse à feuilles de jonc ou l’abondante Sabline des chaumes, espèce endémique du Sud-Ouest de l’Europe et protégée en France.
Ces milieux chauds sont aussi d’une grande richesse faunistique : le lézard ocellé et l’Oedicnème criard (oiseau aussi baptisé « le Fantôme du Causse ») y côtoient le Pipit rousseline et la Fauvette orphée, ainsi que de nombreux insectes aux noms étranges : Azuré du serpolet, Criquet bourdonneur…

Les versants chauds des vallées, éboulis et corniches sont le domaine du Pistachier térébinthe, du Jasmin ou de l’Oeillet à tiges courtes. Les nombreuses falaises abritent une avifaune particulière : Faucon pèlerin, Hibou grand-duc, Hirondelle des rochers…

Partout ailleurs sur les Causses, hormis les surfaces cultivées, le Chêne pubescent et l’Érable de Montpellier occupent une part importante de l’espace. Ils forment des boisements aérés, dont les sous-bois sont favorables au sylvo-pastoralisme. Les grands massifs boisés qui recouvrent les versants et les combes sont les lieux privilégiés de nidification du Circaète Jean-le-blanc, petit aigle mangeur de serpents et de lézards.

Mentions légales | Contact | ©2016 Hôtels au Naturel | Conception, réalisation | Site propulsé par