Au carrefour des influences climatiques des Alpes et de la Méditerranée, la montagne du Luberon (1.125 m. au Mourre Nègre), qui s’étire de Cavaillon (Vaucluse) à Lurs (Alpes de Haute-Provence), abrite une faune et une flore d’une exceptionnelle diversité, ainsi qu’un patrimoine architectural et paysager de grande valeur.

Le Luberon c’est, sur 172.000 hectares, un patrimoine naturel, culturel et paysager exceptionnel, mais aussi un territoire vivant peuplé de 168.000 habitants.

Les principales missions du parc naturel régional, qui a fêté ses 30 ans en 2007, consistent à protéger et mettre en valeur ce patrimoine tout en veillant à préserver le cadre de vie et les conditions d’un développement économique et social harmonieux, et aussi accueillir et sensibiliser population et visiteurs à la protection de l’environnement.

Les 77 communes adhérentes, les conseils généraux des Alpes de Haute-Provence et du Vaucluse et la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur ont élaboré ensemble un projet, la Charte. C’est sur la base de ce document que l’Etat a décerné au Luberon, pour une durée de douze ans, le label « parc naturel régional ».

En décembre 1997, l’UNESCO (Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture) a admis le Luberon dans le réseau mondial des réserves de biosphère.

Avec les 531 autres réserves (2008), réparties sur les cinq continents, il constitue un « modèle vécu » du développement durable : un territoire où l’on expérimente et où l’on démontre, que le développement économique et social, et plus largement la satisfaction des besoins des populations, peuvent être associés au maintien de la diversité des espèces animales et végétales et à la préservation du cadre de vie.

Le Parc vous accueille et vous informe.
La Maison du Parc, à Apt
Au cœur du centre ancien d’Apt, dans un hôtel particulier du XVIIème siècle, la Maison du Parc vous attend : exposition permanente "Genèse d’un territoire remarquable", bornes interactives, diaporamas et projections vidéo...), boutique (guides, topoguides, affiches, ouvrages thématiques, cartes, documentation...) et point-info.
Ouvert du lundi au vendredi, de 8h30 à 12h et de 13h30 à 18h (1er avril au 30 septembre : fermeture à 19h et ouverture le samedi matin).

La Maison de la biodiversité, à Manosque, offre au public une promenade originale et pédagogique dans l’extraordinaire diversité du monde végétal qui accompagne la vie de l’homme au quotidien.
- diversité des fruits dans un verger conservatoire de plus de 500 variétés.
- exposition permanente sur la domestication des fruits.
- huit jardins en terrasses pour comprendre le travail millénaire de l’homme pour sélectionner et multiplier les fruits adaptés aux terroirs à partir de plantes sauvages, du jardin des eaux vives au jardin sec en passant par les jardins des roses, des palmettes et des usages arboricoles, des osiers, des figuiers, le jardin potager des légumes oubliés, la terrasse de la prairie fleurie.
Vous pourrez profiter d’un réseau de captage d’eau original (mine d’eau) de l’exposition temporaire et de toutes les commodités (aire de pique-nique…).

Les sentiers de découverte de la nature et du patrimoine
D’accès facile, une promenade d’une à deux heures sur des sentiers balisés et jalonnés de panneaux d’information :
- forêt des cèdres du Petit Luberon (accès par D.36, à l’est de Bonnieux)
- ocres de Roussillon (parking dans le village)
- terrasses de culture de Goult (au sommet du village)
- colline St-Jacques à Cavaillon - "entre ville et colline" (Office de tourisme)
- observatoire ornithologique de Mérindol
- …

Mentions légales | Contact | ©2016 Hôtels au Naturel | Conception, réalisation | Site propulsé par